Décisions gouvernementales à partir du 20 juin 2021 suite à l’aggravation de la situation épidémiologique

Présidence du Gouvernement
JUN
2021

Suite à l’évolution de la situation épidémiologique dans le gouvernorat de Kairouan, et après déplacement de la directrice de l’Observatoire National des Maladies Nouvelles et Émergentes, Dr. Nissaf Ben Alaya, ainsi qu’une équipe du Comité Scientifique dans la région, le Premier Ministre Hichem Mechichi a décidé à partir d’aujourd’hui dimanche 20 juin 2021 les mesures suivantes : 

1. Décret du confinement général avec fermeture des gouvernorats (avec continuité des examens et concours nationaux et des secteurs vitaux) ayant un taux d'infection de plus de 400 habitants sur 100 000 habitants au cours des 14 derniers jours, selon la mise à jour des données du 19 juin 2021, incluant :
  • Le gouvernorat de Kairouan : confinement général sur tout le gouvernorat à partir du 20 juin jusqu’à nouvel ordre, avec couvre-feu de 17h à 5h du matin suivant.
  • Le gouvernorat de Siliana : confinement général sur tout le gouvernorat  à compter du dimanche 20 juin jusqu’au 27 du même mois avec couvre-feu de 20h à 5h du matin suivant.
  • Le gouvernorat de Zaghouan : confinement général sur tout le gouvernorat à partir du 20 juin jusqu’à nouvel ordre avec couvre-feu de 17h à 5h du matin suivant.
  • Le gouvernorat de Béja : un confinement général dans les délégations de Béja Sud, Béja Nord et Amdoun sera décrété, à compter du lundi 21 juin jusqu’au 27 du même mois.
2. Création de centres régionaux d'isolement pour les cas positifs et d'hôpitaux de campagne pour prendre en charge les cas détectés précocement.
3. Renforcement des structures de première ligne pour la prise en charge précoce des cas en assurant l'accès à l’approvisionnement en oxygène.
4. Organisation de campagnes de dépistage intensives assurant la détection des suspects avec isolement des cas positifs et des sujets contacts.
5. Renforcement des capacités des laboratoires et intensification du séquençage génétique du virus pour identifier les souches circulantes et détecter les éventuelles souches mutées.
6. Intensification des campagnes de vaccination sur le terrain.
7. Réquisition des structures du secteur privé pour augmenter les capacités de prise en charge des patients infectés.
8. Réquisition des cadres médicaux rattachés aux autres ministères et leur mise à la disposition du Ministère de la Santé, pour soutenir les efforts régionaux d'investigation et de prise en charge des malades et dans les campagnes de vaccination (Ministère de la Jeunesse et des Sports, Ministère de la Justice, Ministère de des Affaires Sociales, Cadres de l'Office National de la Famille et de la Population).
9. Affectation de l'équipe militaire actuellement sur le terrain dans le gouvernorat de Kairouan pour coordonner le transfert des patients entre les différentes structures de santé au niveau régional et entre les gouvernorats, pour les cas critiques.

Pour consulter les publications sources, cliquez ici et ici.