Nouvelles mesures à partir du 03 mai 2021

Présidence du Gouvernement
AVR
2021

Sujet : Le comité national de lutte contre la propagation du coronavirus décide des mesures supplémentaires

Lieu : Palais du Gouvernement à la Kasbah

Intervenants :

  • Porte-parole du Gouvernement: Mme. Hasna Ben Slimane
  • Porte-parole du Ministère de la Santé : Pr. Nissaf Ben Alaya.

Le comité national de lutte contre la propagation du coronavirus, aujourd’hui, mercredi 28 avril 2021, au Palais du Gouvernement de la Kasbah, a tenu sa réunion périodique en présence du Premier ministre Hichem Mechichi, de dirigeants de la sécurité nationale et membres du comité scientifique.

Une conférence de presse s’est tenue par la suite, durant laquelle ont été annoncés le maintien des mêmes mesures préventives et protocoles de santé précédemment approuvés et certaines nouvelles mesures décidées qui seront adoptées du 3 mai au 16 mai, à moins qu’elles ne soient révisées à la lumière de l’évolution de la situation épidémiologique:

  1. Confinement obligatoire pour une période de 07 jours pour tous les arrivés de l’étranger, à la charge du voyageur et dans des endroits précisés ultérieurement par le ministère de la santé, avec un test PCR entre les 5ème et 7ème jour.
  2. Préparation d’un projet de loi sur les urgences sanitaires et sa soumission en urgence à l’approbation de l’Assemblée des Représentants du Peuple.
  3. Maintien de la suspension des cours en ce qui concerne l’enseignement primaire, préparatoire et secondaire, à l’exception des niveaux concernés par les examens nationaux (6ème année primaire, 9ème année de base et baccalauréat), et invitation des parties concernées à adapter le calendrier scolaire aux exigences de la période de suspension des cours pour des raisons sanitaires.
  4. Continuation des cours à distance dans les établissements d’enseignement supérieur, à l’exception des niveaux concernés par les concours nationaux, dans lesquels l’enseignement présentiel intégré est adopté et les stages présentiels sont appliqués.

  5. Interdiction d’utilisation des espaces intérieurs des cafés et les limiter aux espaces extérieurs (terrasse).

  6. Invitation des gouverneurs à appliquer des mesures de précaution supplémentaires dans les zones à haut risque.

De son côté, la porte-parole officielle du ministère de la Santé, Nissaf Ben Alaya, a confirmé que la situation épidémiologique est très critique voire dangereuse et que tous les indicateurs sont à un niveau d’alerte très élevé, vu le nombre de cas enregistrés quotidiennement, le nombre de cas hospitalisés, ceux séjournant dans les services de réanimation et le nombre de décès enregistrés par jour.

Dr Ben Alaya a également évoqué le projet de loi sur les urgences sanitaires, considérant qu’il s’agit d’une loi importante qui contribuera à soutenir le cadre juridique de mise en œuvre des mesures en cas d’urgence sanitaire, en particulier les mesures liées à la limitation des déplacements entre les villes, la fermeture de certaines zones, et toutes les mesures préventives et dissuasives en cas de violation des décisions annoncées.

 

Pour consulter la publication source, cliquez ici.