Conférence de presse du 26 mars 2021 : maintien des mesures actuelles pour 2 semaines supplémentaires

Ministère de la Santé
MAR
2021

Intervenants : 

  • Pr. Nissaf Ben Alaya, Porte-parole officielle du Ministère de la Santé
  • M. Habib Ammar, Ministre du Tourisme
  • Pr. Hechmi Louzir, Chef du comité de direction de la campagne de vaccination contre la Covid-19 et membre du Comité Scientifique de Lutte Contre le Coronavirus

Le Comité National de Lutte contre la Propagation du Coronavirus s’est réuni le 26 mars 2021, s’est tenu par la suite une conférence de presse dont les principaux points évoqués étaient communiqués par Pr. Ben Alaya :

 

  • Décision de maintenir les mêmes mesures actuelles (prises lors de la réunion du 05 mars) pendant deux semaines supplémentaires, y compris le couvre-feu de 22h à 05h du matin suivant.
  • La situation épidémiologique a connu une amélioration durant cette période à travers plusieurs indicateurs positifs au niveau du nombre de décès et de nouveaux cas, contre une augmentation relative du nombre de cas nécessitant une hospitalisation, niant dans ce contexte l’existence d’une troisième vague de propagation de la pandémie en Tunisie.
  • Certaines régions ont connu l’émergence de nouveaux variants du virus, notamment les régions de Sbeitla et Krib, notant que le nombre de ces cas a diminué grâce à la vigilance et au suivi étroit des personnes porteuses et de leurs contacts. Dr. Ben Alaya a expliqué qu’après séquençage génétique complet, 6 cas porteurs du variant britannique sont confirmés, 3 d’entre eux dans le gouvernorat de Kasserine, deux à Tunis et un cas issu de l’Ariana, soulignant que 91 cas sont suspects d’être porteur de la même souche mais ne constituent pas, selon les enquêtes de terrain, un risque plus important de propagation. Ces cas sont répartis principalement dans les gouvernorats de Kasserine, Siliana, Tunis, Ariana, Bizerte et Béja.
  • Importance de continuer à appliquer les mesures préventives et les protocoles sanitaires, en particulier le port de masques et le respect des exigences de distance physique.

De son côté, Pr. Hechmi Louzir a insisté sur l’accélération du rythme des opérations de vaccination selon le programme spécifié et en fonction des quantités approvisionnées pendant cette période et la période à venir, soulignant la pleine disponibilité des différentes structures concernées à poursuivre le processus de vaccination à un rythme plus rapide, invitant les citoyens à se présenter massivement pour s’inscrire sur la plateforme Evax et à répondre aux appels à la vaccination afin de garantir l’accès à l’immunité collective qui protègera la santé de toute la population.

 

Pour consulter la publication source, cliquez ici.