Recommendations pour la prise en charge d'un patient diabétique suspect ou infecté par Coronavirus COVID-19

INEAS
FEV
2021

L’INEAS a mis à la disposition des établissements et des professionnels de santé plusieurs guides traitant de l’organisation des soins lors de la pandémie de COVID-19.
Cet article concerne la prise en charge d’un patient diabétique suspect ou infecté par coronavirus.

Surveillance du profil glycémique

Réalisation de la glycémie au doigt : Doit être réalisée par le patient lui-même s’il est éduqué ou par l’infirmier affecté à la consultation et/ou au service à la demande du médecin en prenant les précautions nécessaires :

 

  •  Port de masque FFP2, gants propres, lunettes de protection et surblouse.
  • Désinfection des mains entre chaque patient : lavage au savon ou friction à la solution hydro-alcoolique
  • Nettoyage, désinfection du lecteur glycémique par essuyage humide avec un Détergent/Désinfectant compatible avec le matériel

Recherche de cétonurie par bandelette réactive type Keto-Diastix :

Mêmes précautions que pour la glycémie au doigt.

Surveillance glycémique pour les patients non hospitalisés

  • Autosurveillance de la glycémie au doigt avec des cycles glycémiques (glycémie avant et 2h après le repas) et de la température
  • Chaque médecin doit prévoir un contact téléphonique pour répondre au patient et ajuster le traitement.

Prise en charge de la cétose simple ou de l’acidocétose diabétique

Cétose simple : Insuline rapide 4 à 6 u en S/C renouvelable 2 à 3 fois maximum toutes les 4 h avec une réhydratation orale et insister sur le fait de ne pas arrêter l’insuline basale.

 Si pas d’amélioration ou aggravation il faut hospitaliser le malade.

 

Acidocétose : Hospitalisation en réanimation

– Insuline à la seringue électrique

  • Dose d’insuline rapide : 0.1 UI/Kg/heure
  • Débit à adapter selon la surveillance de la glycémie au doigt
  • Si régression de la cétose passer à l’insuline rapide par voie S/C
  • Arrêter la Seringue électrique 1-2 H après l’injection
  • Correction des troubles hydroélectrolytiques.

Télécharger