Le tocilizumab réduit les décès chez les patients hospitalisés avec une forme sévère de COVID-19: Résultats de l’essai RECOVERY

FEV
2021

Le tocilizumab, médicament anti-inflammatoire utilisé dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde, a montré une diminution importante des décès chez les patients hospitalisés avec une forme sévère de COVID-19 ; ce sont les résultats récents de l’étude RECOVERY disponibles en preprint.

L’essai a inclus 4116 adultes présentant une hypoxie (SpO2 <92% ou nécessitant une oxygénothérapie) et présentant des signes d’inflammation systémique (CRP ≥75 mg/L), dont 562 (14%) patients sous respirateur artificiel, 1686 (41%) sous assistance respiratoire non invasive et 1868 (45%) ne recevant aucune assistance respiratoire autre que l’oxygène. Environ 82 % des patients prenaient un corticoïde comme la dexaméthasone. Les patients ont été randomisés en deux groupes, l’un recevant les soins habituels, et l’autre le tocilizumab en plus des soins habituels, à une dose de 400 mg à 800 mg (selon le poids) administré par voie intraveineuse. Une deuxième dose pouvait être administrée 12 à 24 heures plus tard si l’état du patient ne s’était pas amélioré. 

Les résultats ont montré, après 28 jours : 

  • Une réduction significative des décès chez les patients recevant le tocilizumab (29% des patients du groupe tocilizumab sont décédés dans les 28 jours vs 33% des patients du groupe recevant les soins habituels). 
  • Une augmentation de la probabilité de sortie de l’hôpital dans les 28 jours de 47% à 54%. 
  • Une réduction significative de la probabilité de recours au respirateur artificiel ou de décès, de 38 % à 33 %, parmi les patients qui n’étaient pas sous respirateur artificiel au moment de leur admission dans l’essai. 

Ces bénéfices ont été constatés dans tous les sous-groupes de patients quel que soit le niveau de soutien respiratoire, la réduction de la mortalité était d’environ un tiers (36%) chez les patients nécessitant un simple apport d’oxygène et de près de la moitié chez ceux nécessitant un respirateur artificiel (47%). Par ailleurs, les bénéfices ont été observés en plus de ceux obtenus avec les corticostéroïdes systémiques. 

Ainsi, les données suggèrent que chez les patients atteints de COVID-19 présentant une hypoxie (nécessitant de l’oxygène) et une inflammation importante, le traitement par l’association d’un corticostéroïde systémique (comme la dexaméthasone) et du tocilizumab permet de réduire les décès, confortant ainsi les résultats obtenus dans l’essai REMAP-CAP. 

 

Article résumé par Dr. Emna El Hammi.

 

¹Recovery collaborative group. Tocilizumab in patients admitted to hospital with COVID-19 (RECOVERY): preliminary results of a randomised, controlled, open-label, platform trial. medRxiv 2021.02.11.21249258; doi: link.

 

²Wise. Covid-19: Arthritis drugs improve survival in intensive care patients, study shows. BMJ 2021; 372 doi: link.