Prise en charge au bloc opératoire

INEAS
JAN
2021

Ces informations ont été collectées du guide élaboré par l’INEAS : Organisation des soins en milieu chirurgical lors de la pandémie COVID19- Version Novembre 2020.

Règles générales :

  • Repousser tout geste opératoire non urgent jusqu’à l’obtention de la négativation virale par test ou par auto-confinement du patient.
  • Préparer et verbaliser entre les professionnels une assignation claire des tâches respectives.
  • Le minimum de personnel nécessaire doit intervenir, en évitant les entrée-sorties de la salle d’intervention et les échanges de personnel durant toute la durée de la procédure. Aucun personnel stagiaire ou en formation n’est autorisé à participer à la prise en charge anesthésique de l’entrée à la sortie du bloc opératoire.
  • Lors de l’intubation ne doivent être présents en salle que le MAR senior et le technicien d’anesthésie. Le reste du personnel attend à l’extérieur de la salle.

Equipement du personnel soignant :

  • Tout le personnel impliqué dans la prise en charge doit porter les équipements de protection individuelle (EPI) adéquats.
  • Réaliser l’habillage et le déshabillage en binôme pour éviter les erreurs. Bien s’entraîner avant.
  • Le risque maximal de contamination survient lors du déshabillage ++.
  • Si les gants sont trop souillés/contaminés pour permettre un retrait sécurisé de la   casaque :  les retirer, effectuer une FHA, remettre des gants, retirer la casaque, retirer les gants ou effectuer une FHA à chaque étape de déshabillage ou se faire aider pour retirer la casaque par un autre personnel en EPI.

Matériel

  • Une tenue pantalon-casaque de bloc.
  • Un masque de protection respiratoire (type FFP2 ou équivalent) pour l’opérateur réalisant l’intubation.
  • Des lunettes de protection et/ou des visière.
  • Une blouse chirurgicale munie de poignets et de manches imperméabilisées
  • Des gants, selon la fonction du personnel :

    – Non stériles (recouvrant le bas des manches de la blouse) : deux paires de gants sont possibles si plusieurs actes techniques sont réalisés ou pour les manœuvres à risque : une sous-paire à manchette intermédiaire ; et une paire de gants de soins pouvant être changée régulièrement.

    – Deux paires de gants stériles pour les actes chirurgicaux

  • Une cagoule recouvrant l’ensemble des cheveux et nouée sous le menton (pas de coiffe).
  •  

Préparation du patient :

  • Porter les EPI adéquats.
  • Mettre de nouveaux draps avant de transporter le patient au bloc opératoire.
  • Si le patient est ventilé, le changement de respirateur est réalisé au bloc opératoire en laissant en place un filtre à l’extrémité de la sonde d’intubation.
  • L’accueil sera réalisé par une équipe réduite (MAR et technicien d’anesthésie), la consultation d’anesthésie se fera en salle d’intervention.
  • L’interrogatoire habituel (liste de contrôle de la sécurité chirurgicale de l’OMS adoptée par la circulaire 11/2011) sera réalisé par téléphone dans la mesure du possible et complété après contrôle des VAS.
  • Stocker immédiatement le lit vide du patient dans le SAS d’induction préalablement vidé. Si un Roll-Board est utilisé, il restera sur le lit du patient. Le patient sera retransféré dans son lit en fin d’intervention.

Procédure d’ouverture de la salle :

  • Pour la ventilation de la salle, mettre la salle en position « dépression » ou, si impossible, de l’arrêter.
  • Réduire le matériel en salle au strict nécessaire. Faire une checklist du matériel exhaustif entre instrumentiste et chirurgiens avant de rentrer en salle. Pour le matériel non utilisé mais non déplaçable celui-ci est idéalement bâché (attention au risque de relargage lors du « débâchage »).
  • L’ensemble des médicaments, fluides, matériels (seringues…) doit être à portée de main avant le début de la procédure.
  • Si du matériel supplémentaire est nécessaire, l’équipe en salle en fait la demande à un personnel extérieur. Le matériel sera déposé devant la porte du SAS d’induction sur un protège-drap jetable. L’équipe en salle entre-ouvrera la porte pour récupérer le matériel puis la refermera.
  • En cas de bilan ou pièce d’anatomopathologie : La procédure ci-dessus est réalisée à l’envers. Seuls les bilans indispensables sont réalisés en salle. Il faudra veiller à bien désinfecter ce qui sort de la salle (pulvérisation de détergent désinfectant ou passage de lingette sur l’extérieur du contenant avant mise en sachet et en double emballage sur lequel sera marqué le caractère COVID+ du patient source). Le personnel récupérant devra porter une paire de gants.

Matériel requis pour la ventilation et l’aspiration endotrachéale :

  • Utiliser des filtres mécaniques de qualité HEPA et les remplacer quotidiennement et après chaque patient.
  • Utiliser un système d’aspiration endotrachéale clos.
  • L’aspiration endotrachéale n’est réalisée qu’en cas de besoin évident.
  • La ligne de prélèvement de gaz de l’appareil d’anesthésie doit être raccordée en amont du filtre du côté de l’appareil. remplacement du filtre au niveau de la pièce en Y.

Remarque : Le second filtre sur le circuit expiratoire est à changer avant le remplacement du filtre au niveau de la pièce en Y.

Procédures anesthésiques sur les voies aériennes :

Précautions pour l’anesthésie locorégionale et l’anesthésie rachidienne :

  • Le patient devra porter un masque chirurgical durant toute l’intervention (avec oxygénothérapie en lunettes, à débit limité) et l’équipe soignante devra porter les EPI adéquats.
  • L’anesthésie doit être réalisée par le sénior le plus expérimenté, directement dans la salle d’intervention.

Reconditionnement de la salle d’intervention :

  • Nettoyer le matériel anesthésique et chirurgical avec les produits détergents désinfectants habituels.
  • Le matériel à usage unique, les déchets et les filtres des tuyaux sont jeté avec les DASRI. Ne pas oublier de porter des gants lors de la manipulation.
  • Attendre une heure avant d’effectuer le nettoyage de la salle.
  • 1er bio-nettoyage : Les agents du nettoyage devront vêtir les EPI adéquats ++ (Ne pas oublier les poignées de porte et les interphones)
  • Attendre 15 à 30 minutes pour le séchage.
  • 2ème bio-nettoyage avec masque chirurgical simple.
  • Attendre 30 minutes avant la prochaine intervention.