Colchicine - Résultats encourageants dans le traitement de la COVID-19

Bibliographie de la STMRA.
JAN
2021
L’Institut de Cardiologie de Montréal (ICM) a annoncé que l’essai clinique COLCORONA a fourni des résultats cliniquement convaincants sur l’efficacité de la colchicine pour traiter la COVID-19. 
 
Les résultats de l’étude ont montré que la colchicine a réduit de 21% le risque de décès ou d’hospitalisation chez les patients atteints de la COVID-19 par rapport au placebo. 
 
Ce résultat obtenu pour la population d’étude globale de 4488 patients approchait la signification statistique.
 
L’analyse des 4159 patients chez lesquels le diagnostic de la COVID-19 a été prouvé par un test PCR naso-pharyngé a montré que l’utilisation de la colchicine était associée à des réductions statistiquement significatives du risque de décès ou d’hospitalisation par rapport au placebo. 
 
Chez ces patients avec un diagnostic avéré de la COVID-19, la colchicine a réduit: les hospitalisations de 25%, le besoin de ventilation mécanique de 50% et les décès de 44%
 
Cette découverte scientifique majeure fait de la colchicine le premier médicament oral au monde pouvant être utilisé pour traiter les patients non hospitalisés atteints de la COVID-19.
 
Nos recherches montrent l’efficacité du traitement à la colchicine pour prévenir le phénomène de ‘tempête de cytokines’ et réduire les complications associées à la COVID-19, a déclaré le Dr Jean-Claude Tardif, directeur du Centre de recherche de l’ICM, professeur de médecine à l’Université de Montréal et chercheur principal de l’essai COLCORONA. 
 
Nous sommes heureux de proposer le premier médicament oral au monde dont l’utilisation pourrait avoir un impact significatif sur la santé publique et potentiellement prévenir les complications de la COVID-19 pour des millions de patients.
 
Traiter les patients à risque de complications par la colchicine dès que le diagnostic de la COVID-19 est confirmé par PCR réduit leur risque de développer une forme sévère de la maladie et, par conséquent, réduit le nombre d’hospitalisations. 
 
La prescription de colchicine aux patients pourrait aider à atténuer les problèmes de congestion des hôpitaux et à réduire les coûts de santé ici et dans le monde.
 
Article résumé par Dr. Zouhair Souissi, vice-président de la Société Tunisienne de Maladies Respiratoires et d’Allergologie (STMRA) .
 
Pour consulter l’article source: Cliquez ici.