Stratégie vaccinale contre la COVID-19 en Tunisie

21 Janvier 2021
JAN
2021

Le Ministère de la Santé a communiqué le document de la stratégie vaccinale qui sera adoptée en Tunisie. Les objectifs annoncés de la vaccination anti COVID-19 sont :

 

  • Diminuer le fardeau de la maladie en termes de formes graves et de décès ;
  • Maintenir les capacités du système de santé et protéger les professionnels de santé ;
  • Réduire les conséquences psychiques, sociales et économiques négatives liées à cette pandémie.

La vaccination sera gratuite et non obligatoire. La mise en œuvre de la campagne de vaccination se déroule en même temps que la poursuite des mesures de prévention individuelle et collective.

A noter qu’une campagne de communication sera mise en place pour favoriser l’adhésion et l’acceptabilité des populations prioritaires. Elle est dynamique et adaptée aux contextes socioculturels.

Pour la sélection des vaccins, une priorité sera accordée aux vaccins entraînant une immunité aussi bien humorale que cellulaire et aux vaccins inscrits dans l’initiative COVAX.

Définition des groupes cibles prioritaires:

A cause de la disponibilité limitée des vaccins, les populations cibles seront hiérarchisées selon un système de priorité, avec toujours comme objectifs de réduire les formes graves et les décès, et de maintenir les services essentiels :

 

Les données disponibles excluent les moins de 18 ans et les femmes enceintes des groupes cibles de vaccination.

 

 

Réduire les formes graves et les décès

Maintenir les services essentiels

Priorité 1

Personnes ≥ 60 ans par tranches d’âge décroissant : ≥ 75 ans, 65-74 ans, puis 60-

64 ans

Professionnels de la santé en contact avec des

patients COVID+

Priorité 2

Adultes < 60 ans avec des maladies préexistantes par tranches d’âge décroissant

Professionnels de la santé sans contact avec des

patients COVID+

Priorité 3

 

Professionnels des services essentiels

Priorité 4

 

Professionnels des autres services

Priorité 5

Personnes habitant ou travaillant avec des personnes à risque

Organisation et gestion

▪ Un comité de pilotage de la campagne nationale de vaccination contre la COVID-19 est créé, incluant les différents ministères impliqués dans sa mise en œuvre, avec une représentation de la société civile.

▪ Une unité de gestion est dédiée à l’opérationnalisation de la campagne de vaccination.

▪ Des comités régionaux veilleront au déroulement de la campagne vaccinale en coordination avec les responsables à l’échelle de chaque délégation.

Sites de vaccination

Afin de maximiser la vaccination, les sites de vaccination sont organisés comme suit :

▪ 1 à 3 sites régionaux selon la taille de la population

▪ 1 site par délégation

 

L’ouverture de ces sites se fait en fonction de la quantité et du type de vaccin ainsi que la taille de la population.

Le déploiement des sites choisis se fait en fonction des phases de vaccination tenant compte du nombre de personnes à vacciner par jour.

Les sites de vaccination sont identifiés en concertation avec les autorités locales et sélectionnés selon des critères d’accessibilité, de sécurité et de conception architecturale notamment.

Par ailleurs, pour certaines catégories, la vaccination se déroule sur les lieux d’hébergement (maisons de retraite, milieu carcéral), ou sur les lieux d’exercice (professionnels de la santé, militaires, etc.). Des équipes mobiles sont organisées pour atteindre les populations particulières (personnes à mobilité réduite, habitants des zones géographiquement inaccessibles, etc.).

 

Plus de détails sont disponibles sur le document source, à télécharger sur notre site.