Arrêt de travail des internes et résidents au Service des Urgences de la Rabta

Organisation Tunisienne de Jeunes Médecins : Communiqué du 26-10-2020
Oct
2020

L’OTJM annonce qu’un arrêt de travail des internes et résidents au Service des Urgences de la Rabta a été observé le 26 Octobre 2020 en limitant l’activité aux situations d’extrême urgence et aux gardes. 

Cet arrêt de travail protestataire vient suite à l’agression physique subie par les cadres médical et paramédical de garde au service la nuit du 23 octobre avec ce qui s’en est suivi comme dommages physiques et destruction du matériel après effraction du service par des inconnus dans l’absence totale des agents de la sécurité.

Cet arrêt de travail a été également jugé nécessaire devant la négligence des autorités de l’état des lieux catastrophique et alarmant du service, situation qui a fait l’objet d’un courrier urgent envoyé par l’organisation au ministère de la santé le 03 octobre soulignant les défaillances et revendiquant d’une façon urgente :

  • De procéder au recrutement urgent du personnel médical et paramédical
  • La mise à disposition des équipements de protection individuelle en quantité suffisante
  • La mise à disposition des ressources matérielles nécessaires pour la prise en charge des consultants aux urgences dont le nombre ne cesse d’augmenter
  • La mise en place d’un circuit COVID opérationnel afin de limiter la transmission du virus entre les malades aux urgences
  • L’augmentation du nombre de lits dédiés à l’hospitalisation des patients COVID19 dans tout l’hôpital.

Cet arrêt de travail est maintenu ouvert tant que les revendications sus-citées n’ont pas été concrétisées, et ce afin de garantir à nos patients les soins nécessaires offerts dans la dignité et à nos soignants le respect de leur intégrité physique lors de l’exercice de leur métier.

Pour en savoir plus : https://www.facebook.com/permalink.php?story_fbid=2949804268581964&id=1912486582313743