Vaccins COVID-19 en cours de développement: Résumé d’une revue de la littérature

Dr Emna El Hammi
Sep
2020

Face à la pandémie de SARS-CoV-2, la R&D de vaccins avance à une vitesse sans précédent. L’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) met régulièrement à jour la liste des vaccins en cours de développement.

 

Une étude récemment publiée dans Nature Reviews a fait une revue complète des vaccins candidats anti-COVID-19 en fournissant des perspectives sur leur stade de développement clinique. 


A ce jour, plus de 320 candidats vaccins sont en cours de développement et d’investigation, soit une augmentation de plus de 2,5 fois depuis Avril 2020. Parmi ceux-ci, près de 50 candidats vaccins sont en cours d’essais cliniques, avec un recrutement prévu de plus de 280 000 participants provenant d’au moins 470 sites dans 34 pays différents. Les principaux candidats vaccins dirigés contre le SARS-CoV-2 sont de 4 types : les vaccins viraux (vivants atténués ou inactivés), les vaccins à acides nucléiques (ADN ou ARN), les vaccins à vecteurs viraux (réplicatifs ou non), et les vaccins protéiques (sous-unités protéiques ou pseudoparticules virales).


Parmi les candidats actuellement en phase d’investigation clinique, onze sont développés par des organisations chinoises, et sept sont soutenus par le programme américain Operation Warp Speed, qui vise à fournir 300 millions de doses de vaccin COVID-19 d’ici Janvier 2021 et a annoncé jusqu’à présent un financement de plus de 10 milliards de dollars US pour faire avancer le développement du vaccin. Huit des vaccins candidats ont reçu un financement de la Coalition for Epidemic Preparedness Innovations (CEPI) et sont maintenant inclus dans le portefeuille de COVAX, une collaboration dirigée par la CEPI, Gavi et l’OMS qui vise à livrer deux milliards de doses de vaccins d’ici la fin 2021.


A ce jour, 12 vaccins sont en Phase 3 d’investigation et 6 vaccins ont été approuvés sans avoir terminé les essais de phase 3 ou pour une utilisation limitée : CanSino Biologics (Chine), Gamaleya Research Institute (Russie), Vector Institute (Russie), Sinopharm (Chine), et Sinovac Biotech (Chine). Pour les principaux candidats, la fabrication à grande échelle a déjà commencé afin de permettre une distribution et un accès rapides en cas d’approbation réglementaire.


Les candidats les plus avancés devraient commencer à communiquer les données des études pivot au cours des prochains mois, qui, si elles sont positives, serviront à soutenir une autorisation accélérée des premiers vaccins COVID-19.