COVID-19 et Néphrologie

Société Tunisienne de Néphrologie Dialyse et Transplantation rénale (STNDT) et Société Tunisienne de Dialyse (STD)
Avr
2020

Ces informations ont été collectées à partir des recommandations élaborées par la Société Tunisienne de Néphrologie Dialyse et Transplantation rénale (STNDT) et de la Société Tunisienne de Dialyse (STD) et publiées dans le guide de l’INEAS : Situations particulières – Version du 08 Avril 2020.

Prise en charge des malades au niveau de chaque centre de dialyse (privés et publics)

  • Interdire les transferts entre les centres (Vacanciers)
  • Encourager le transport individuel chaque fois que possible
  • Si non envisageable ramener les patients par petits groupes

Avant l’entrée :  

  • Tri des malades par l’interrogatoire (signes cliniques, entourage, comptage éventuel, un voyage en zone à risque …)
  • Selon les possibilités logistiques, les patients dialysés sont susceptibles de porter un masque à leur entrée dans la structure, ainsi que durant toute la séance de dialyse jusqu’à ce qu’ils quittent la structure
  • Prendre la température : thermomètre personnel si possible
  • Lavage des mains et/ou application de solution hydro-alcoolique
  • Éviter d’apporter des objets inutiles
  • Les repas des patients doivent être mis dans des ustensiles à usage unique
  • Pas de chevauchements de séances

Entre les séances : 

  • Vider la salle
  • Changer les draps 
  • Désinfecter les meubles et la literie 
  • Nettoyer les sols, les surfaces et les murs 
  • L’eau de javel diluée à 10% (30 ml dans un litre d’eau) est l’antiseptique recommandé  
  • Interdire les visites durant cette période 
  • Reporter tout acte chirurgical non urgent 
  • Faciliter l’accès aux médicaments et donner une ordonnance d’une durée plus prolongée

Si cas suspect :

  • Informer les malades qu’en cas d’apparition chez eux de symptômes évoquant une infection à COVID-19 ils doivent prévenir leurs centres d’hémodialyse (de préférence au téléphonant avant de s’y rendre)
  • Faire porter un masque chirurgical au patient et un masque FFP2 au personnel qui l’accueille
  • Isoler le patient +++ dans une salle d’isolement
  • Si pas de box d’isolement, placer le patient en périphérie, au dernier poste de la salle par rapport à la boucle d’arrivée d’eau 
  • Prévoir un personnel dédié au patient suspect et lui assurer le matériel nécessaire (masque, bavettes, surblouse, gants, calot) 
  • Définir un circuit pour la circulation individuelle des patients suspects dans la mesure du possible (éviter le contact avec les autres)

Si aggravation ultérieure : Insuffisance respiratoire grave, sepsis…

Contacter le service de réanimation du circuit COVID-19 (sectorisation).

Précautions pour le personnel :

  • Assurer la disponibilité du matériel nécessaire à la protection du personnel 
  • Intensifier les procédures de désinfection des locaux autres que la salle de dialyse (poignées de porte, rampes d’escalier, cuvettes et lavabos des toilettes…)
  • Les déchets relatifs aux personnes suspectes ou infectées seront éliminés dans les DASRI mais avec double emballage